L’accompagnement d’experts pour l’investissement en vin.

Un suivi personnalisé par un groupe d’experts est évidemment le bienvenu quand on se prépare à investir dans le vin. Bien souvent, ce sera au viticulteur ou à un négociant de jouer le rôle de conseiller. Depuis plusieurs années, le service s’est d’autant plus digitalisé. L’innovation technologique cherche constamment à être plus efficace en termes de temps. Les développeurs cherchent également à pallier au problème de distance tout en laissant l’opportunité aux clients de profiter du confort de leurs maisons. C’est après tout le principal bénéfice de l’investissement en ligne : C’est une façon simpliste de s’approvisionner. Quelques cavistes proposent même quelques cuvées rares.

Ce sont d’ailleurs des cavistes déjà populaires et propriétaires d’enseigne qui forment la majorité des négociateurs en ligne. La popularité de ce genre de caves est avant tout dans la rapidité et la facilité concernant la transaction financière. Pour perdurer néanmoins, un effort considérable est produit afin de garantir de la sécurité et de la transparence des transactions. La qualité du conseil sur les sites est également d’excellent niveau. Un appel effectué et vous verrez tout de suite que vous avez affaire à de vrais experts. Le suivi réalisé est également très minutieux. Divers facteurs seront considérés afin de déterminer au mieux votre profil : tolérance au risque, préférences, fonds disponibles. À ce niveau, rien ne les différencie d’un caviste classique. En outre, quelques caves en ligne proposent même un plus grande variété de cuvées. La présentation est soignée sans oublier que les fiches disponibles sont très détaillées.

Outre l’opportunité d’achat, le principal attrait des caves en ligne, demeure néanmoins l’opportunité d’investir dans le vin. Auparavant, l’activité fut perçue comme étant exclusive à un groupe spécifique. Il est désormais possible pour tout individu de faire un placement, et ce à travers un site en ligne, incluant les vins rares.

Une nouvelle réglementation concernant le vin

Il est à noter que depuis mai 2017, la législation concernant les placements atypiques a connu quelques modifications. Toute organisme lançant la commercialisation d’un produit, avec pour objectif d’en percevoir des gains auprès du public, devra désormais faire signer un document d’information auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF). L’institution pourra alors procurer un numéro d’enregistrement. Les groupements fonciers optant pour le placement en vin sont dorénavant soumis à une réglementation appelée Loi Sapin.

Introduite en décembre 2016, la loi Sapin vient structurer un cadre en imposant un plus grand suivi sur les placements atypiques. Les plateformes de placements atypiques doivent ainsi s’enregistrer et faire le dépôt d’un dossier auprès de l’AMF. L’institution prendra environ deux mois pour donner sa réponse. Parmi les éléments considérés, il sera question de voir si la structure contient les assurances requises (assurance, neutralité dans la proposition de stratégie) afin de protéger au mieux l’intérêt de l’investisseur.