Avec l’évolution des mentalitésdes sociéts, le recyclage et la vente des objets déjà utilisés gagne le terrain. De plus, l’évolution tecchnologique ajoutée à ce fait social a permis l’explosion des ventes des vêtements d’occasion.

La vente des habits déjà utilisés sur internet

Les manières de penser ont changé depuis plusieurs années et beaucoup de personnes ne se débarassent plus de leurs anciens vêtements. Avec les techniques de recyclage, les vêtements déjà utilisés sont revendus un peu partout dans le monde. Selon une étude de Bain & Co, les ventes de vêtements d’occasion augmentent de 5% chaque année et aujourd’hui, elles ont déjà dépassé les 20%. Plusieurs boutiques se sont spécialisées en ligne dans la vente d’habits d’occasion de toutes sortes. Que ce soient des vestes, des jeans, pantalons, jupes, chemises, tout se revent sur internet. En france, le site patatam ropose de grandes innovations dans la mode. On remarque que quelques années auparavant, ce type de service n’était pas vraiment populaire. Une couche infime de la population était celle qui était interessée. Mais aujourd’hui, le marché grandit et dans les prochains 10 ans, peut-être qu’il y aura tout une mode qui sera crée autour des vêtements d’occasion.

La vente dans les boutiques classiques

En Afrique tout comme en Asie et une partie de l’Amérique, la vente des vêtements d’occasion était du déjà vu. A cause du faible pouvoir d’achat, plusieurs personnes ne pouvaient pas s'intéresser aux nouveaux vêtements dans les boutiques, la friperie: habits d’occasion était la seule option. Mais de nos jours, c’est un phénomène qui a gagné le monde entier. On semble assister à la célèbre citation de Lavoisier dans le domaine de la mode: «rien de se perd, rien ne se crée, tout se transforme.» Plus aucun vêtement n’est perdu ou jeté, tout est recyclé, transformé et vendu. Ce marché n’a cessé d’évoluer ces 10 dernières années et il semble que son apogée sera pour bientôt.